Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ancêtres-en-alsace-lorraine
  • : Qui étaient et où vivaient nos ancêtres, les LOCHER MEISSERT et leurs alliés ?
  • Contact

Archives

Catégories

30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 16:58

Les MASSON et les ROVEL sont cousins éloignés par l'intermédiaire d'un certain Quirin ESTIENNE. Il n'est pas de Bertrimoutier comme les MASSON et les ROVEL, mais de Ban-de-Sapt (une dizaine de km au nord de Saint-Dié-des-Vosges en direction de Senones) où il est né avant 1653. Il émigre vers Colroy-la-Grande où il se marie et décède en 1712.


 Par son fils Joseph, Quirin ESTIENNE est l'ancêtre à la 6° génération de Charles MASSON et par sa fille Marie, il est l'ancêtre à la 6° génération également de Marie Elisa ROVEL  épouse de Charles MASSON.


Il se marie une première fois le 5 juillet 1671 à Colroy-la-Grande  avec  Marguerite GÉRARD, qui lui donne au moins 4 enfants dont Joseph né en 1678. Après le décès de Marguerite GÉRARD en août 1684, il se remarie en novembre de la même année avec Marie THOMAS, dont il aura aussi 4 enfants au moins, et parmi eux Marie née en 1685.

 

Les MASSON et les ROVEL ont ainsi un ancêtre commun, mais aussi un 2éme village d'origine en commun : Colroy-la-Grande. Colroy la Grande P1020522

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 L'église de Colroy-la-Grande        

GERARD Marguerite photo

 

 

 

 

Colroy-la-Grande est aussi le village d'origine de la mère de Charles MASSON, arrière-grand-mère de Jean LOCHER, Marie-Marguerite GÉRARD qui nait à Colroy le 8 juillet 1801. Elle est la fille de Jean-Pierre GÉRARD et Marguerite JEANDIN, tous deux de Colroy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colroy-la-Grande est le village d'origine d'une autre famille alliée aux ROVEL : les MAURICE.

Jean-Baptiste ROVEL se marie le 12 janvier 1756  avec Marguerite MAURICE née à 3 km de Colroy, à Lubine. Son père Jean MAURICE comme son grand-père Demenge sont dits de La Goutte, nom d'un hameau de Lubine, pas très loin de la chapelle de la Jambe de Fer, lieu de pélerinage chaque lundi de Pentecôte.


Colroy Lubine P1020536

Lubine Chapelle Jambe deFer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une légende est attachée à cette chapelle construite à l'emplacement d'une hutte de bucherons. Durant la guerre de Trente Ans, les blessés aux jambes venaient se réfugier  dans cette hutte et y étaient miraculeusement guéris, d'où la "jambe de fer" et la chapelle érigée en reconnaissance appelée aussi chapelle des bucherons (d'après le livre "Chapelles des Vosges" de Bernard PERRIN).

Partager cet article

Repost 0
ancetres-en-alsace-lorraine - dans Personnalités
commenter cet article

commentaires