Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ancêtres-en-alsace-lorraine
  • : Qui étaient et où vivaient nos ancêtres, les LOCHER MEISSERT et leurs alliés ?
  • Contact

Archives

Catégories

/ / /

http://ancetres.eklablog.com/

 

 

La famille MEISSERT est originaire du Bas-Rhin, d'un village situé dans l'Outre-Forêt, au nord de la forêt de Haguenau,  Niederroedern.

 

MEISSERT Louis

  Le représentant le plus lointain des MEISSERT, Jean-Gérard MEISSERT était lui aussi cultivateur au Neugartenhof, où il est décédé le 20 mai 1753. Il s'est marié vers 1730 avec Marie Catherine KILLY (KYLLI) avec qui il a eu 18 enfants, dont douze sont décédés en bas âge...

 

Les MEISSERT se sont alliés successivement aux LEHMANN de Niederrroedern, aux DECK de Néewiller-près-Lauterbourg (Bas-Rhin), aux CHRIST de Siegen (Bas-Rhin), aux SCHWARTZ d'Eberbach-Seltz (Bas-Rhin), et pour finir aux ACKERMANN de Guebwiller (Haut-Rhin). 

 

Louis MEISSERT (photo ci-contre) est né le 20 juin 1861 à Niederroedern. Il est le sixième enfant d'une famille qui en comptera douze. Son père Jean-Fédéric était cultivateur à Niederroedern, au lieu-dit Neugartenhof, sa mère Johanna SCHWARTZ est originaire d'Eberbach-Seltz, village du Bas-Rhin à 3 km de Niederroedern. En 1878 il part faire des études d'horticulture à Brumath (Bas-Rhin), en 1882 il fait son service militaire dans la garde impériale allemande (l'Alsace est allemande depuis 1870). Il sera réintégré dans la nationalité française, en même temps que son épouse, le 15 septembre 1917 10 jours avant la naissance de leur petite-fille (Geneviève MEISSERT née le 26 septembre 1917).

 

 

Louis MEISSERT se marie le 3 septembre 1888 à Guebwiller avec Marie ACKERMANNMEISSERT ACKERMANN nocesdor

Leurs noces d'or ont été fétées à Xertigny le 4 septembre 1938, comme en témoigne cet article de journal.  Louis MEISSERT et Marie ACKERMANN ont eu 4 enfants : Jean Ludovic Léger, Marie Jeanne Hélène, Pierre Paul Joseph (grand-père de Pierre, Elisabeth, Anne-Marie, Bernard, François, Philippe et Catherine LOCHER, cité dans le journal comme directeur de la BNCI d'Épinal), et André Charles François.

 

Jean Ludovic Léger dit Louis

"C'était un garçon calme, assez lymphatique et qui paraissait vivre dans son rêve....Une seule chose l'intéressait, le passionnait même, c'était la cuisine : il adorait "fricoter", mieux, il adorait cuisiner." (Paul MEISSERT, Tranches de vie d'un banquier )

Ouvrier d'atelier à la SNCF, puis chauffeur et enfin garde-barrière, il se marie en 1921 avec Thérèse ADRIAN, dont il a 5 filles, toutes décédées de la tuberculose entre 1925 et 1938.

 

Jeanne Marie Hélène

"Ma soeur Jeanne était mon ainée de 16 mois...De santé fragile, elle avait souvent des énervements bien excusables, mais que, pour ma part, je n'acceptais pas ...Une partie de sa vie semble pourtant l'avoir révélée à elle-même. C'était pendant la guerre 1914/18, au cours de laquelle elle s'est engagée comme infirmière bénévole...Après la guerre, Jeanne rentrait à la maison, cherchait à se rendre utile, mais sentait  la necessité de se trouver une autre activité. La mort de mon frère André, tué au front dans les derniers jours de la guerre en 1918, avait durement touché mes parents qui ne se résignaient pas...Jeanne ne pouvait pas s'intégrer dans cette vie, toute tendue vers le disparu." (*)

Jeanne  se marie le 10 novembre 1930 à Rombach-le-Franc (Moselle) avec Joseph FRISER, ouvrier mineur : ils n'auront pas d'enfants.

 

Pierre Paul Joseph

Notre grand-père maternel.

 

 Charles François dit André

"Mon jeune frère André était mon préféré...Il avait une qualité, celle d'être gentil, certainement plus que moi...A 14 ans, André entrait dans la banque, et peu après assurait mon remplacement lorsqu'on m'envoya faire le caissier à l'agence de la Banque de Jussey...MEISSERT andré SrvImgEn 1917, il avait alors 19 ans, il partait à son tour à l'armée pour monter au front quelques mois plus tard. Nous l'avons vu pour la dernière fois en septembre 1918, à l'occasion d'un congé bien court. Peu après, il était gravement blessé à Roulers, après avoir enterré son camarade Marcel GURY de Xertigny, tué la veille. Quand sa lettre est arrivée aux parents de son camarade, nous ignorions encore sa propre mort, et c'est le 11 novembre, tout de suite après l'annonce de l'armistice que la dure nouvelle nous arrivait." (*)

 

De fait, Charles André avait été affecté au 43° Bataillon de Chasseurs à Pied et se trouvait sur le front belge en octobre 1918 où il effectuait des missions d'agent de liaison. C'est au cours d'une de ces missions le 27 octobre qu'il est griévement blessé par des éclats d'obus : il décède 2 jours après à Iseghem. La médaille militaire lui est attribuée avec cette citation :

"Chasseur MEISSERT Charles François André, agent de laison d'un beau courage et d'un admirable dévouement. A été blessé griévement le 27 octobre, en portant un ordre urgent."

G.Q.G. le 28/10/1918

 

 

Origine du nom

 

Lorque l'on remonte dans le temps et que l'on s'éloigne un peu de Niederoedern en direction de la Sarre, on trouve des orthographes assez différentes : MEISSER, MEISER, MEYSER, MEUSER, voire MAÜSER .

Une des hypothèses émises sur l'éthymologie du nom est une origine professionnelle : en allemand, le verbe meissen signifie tailler la pierre ou abattre du bois, le patronyme aurait désigné celui qui pratiquait ces métiers.

La famille MEISER(**) de Wemmetsweiller en Sarre est peut-être originaire de Bamberg en Bavière ou aurait séjourné à Bamberg en venant du Tyrol. Mais les liens entre cette famille et les MEISSERT de Niederroedern n' a pas été établie jusqu'à présent .

 

 

 Métiers

 

Louis MEISSERT était jardinier  et a exercé, entre autres, au chateau de Xertigny, propriété à l'époque d'une famille de brasseurs.

Xertigny chateauLe chateau de Xertigny devenu la mairie

 

 

 

 

Les personnalités

 

Parmi les ascendants de Louis MEISSERT,  on trouve un certain  Wendel DECK qui a laissé des traces dans la mémoire collective.

 

 

 

(*) Paul MEISSERT, Tranches de vie d'un banquier de l'Alsace au Maroc.

(**) Dr. Hans MEISER, Johannes MÄUSER - Stammvater der MEISER-Familie

Partager cette page

Repost 0