Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ancêtres-en-alsace-lorraine
  • : Qui étaient et où vivaient nos ancêtres, les LOCHER MEISSERT et leurs alliés ?
  • Contact

Archives

Catégories

/ / /

La famille ROVEL, aussi loin que l'on remonte dans le temps -vers 1650 pour le moment - a habité Bertrimoutier. Quant aux MASSON, s'ils sont originaires de hameaux dépendant de Sainte-Marguerite près de Saint-Dié, ils se sont installés à Bertrimoutier aux environs de 1700.


Le village de Bertrimoutier (Bertrici monasterium) a une origine ancienne et remonte probablement à l'époque où saint Déodat (Dieudonné) vint dans les Vosges. Le monastère des Jointures (Saint-Dié) ne pouvant plus suffire aux religieux, dans les années 670-700, l'évêque les incita à essaimer sur d'autres sites du Val de Galilée (ci-dessous illustration communauté de communes), comme l'indique  le chanoine Jean RUYR dans  Les antiquités de la Voge(*)

ValGalilée 3d

"Le monastère des Joinctures n'estant plus capable de contenir si grand nombre de religieux qui se retrouvaient en son estendue, ja du temps de S. Dieudonné, et ne voulant iceluy frustrer la dévotion de ceux qui, avec tant d'ardeur, s'adonnaient à la discipline monastique, il advisa de singulière et vraiment pieuse prudence d'ériger quelques cellules en plusieurs endroits de son Val de Galilée..."

 

L'une de ces "cellules" est nommée Bertrimoutier, en hommage au moine Bertherus  :

"L'une desquelles néant-moins a longuement tenu estat et forme de prioré ou monastère régi par un célébre disciple de Sainct Dieudonné, nommé Bertherus, duquel et l'église et le village ont retenu le nom de Berthrimoustier, situé sur la rivière de Fave, et l'église où l'on tient iceluy avoir été inhumée, dédiée à S. Jacques...".

 

Jean RUYR poursuit :

"Et comme le peuple augmentait en cette part (à Berthrimoustier), de même qu'en autres endroits du Val, plusieurs, par forme de colonies, s'habituérent en des valons circonvoisins de la dite église, se tenant paroissiens d'icelle, ainsi qu'encor aujourd'huy il se reconnait és villages de Frapelle, Neufviller, Vanifosse, Lesseux, Coinche, Combrimont, Raves, Bonipaire et autres, à raison de quoi elle a obtenu le titre de la Grande Paroisse."

 

Bertrimoutier reçoit le titre de Grande Paroisse dès les premiers siècles du peuplement du Val de Galilée. Si en 1710, le village n'hébergeait que 12 habitants, il en compte aujourd'hui 375.

 

Les ROVEL comme les MASSON ont essentiellement exercé des métiers liés à l'agriculture : MASSON ferme-1il reste encore aujourd'hui une ferme à Bertrimoutier au 17 rue du Sacré-Coeur, qui a été habitée par le couple Charles MASSON - Elisa ROVEL et probablement auparavant  par Jean-Baptiste MASSON et Marguerite GERARD mariés en 1826, 4 ans après la construction de la ferme. Cette ferme a été inscrite à l'inventaire des monuments et des richesses artistiques du département des Vosges en 1992. Elle était alors la propriété de Bernard MASSON. 

 

 

   La ferme MASSON à Bertrimoutier 

 

 


 

(*) cité dans "Les origines et le passé de la paroisse de Laveline", ASCB Ban-de-Laveline

Partager cette page

Repost 0